Sujet

Anonyme
le 8 juillet à 08:44

Le samedi 18 juillet, la FFMC Paris appelle à manifester contre le projet de stationnement payant des 2-roues dans la capitale

Le samedi 18 juillet 2020, l’antenne Paris-Petite Couronne de la FFMC appelle les motards et scootéristes à manifester leur opposition au projet de la mairie de Paris de faire payer le stationnement des 2 et 3-roues motorisés.

Lire l'article
Tous les messages

FRED

le 18 juillet à 19:54

Le 18 juillet, la FFMC Paris appelle à manifester contre le projet de stationnement payant des 2-roues motorisés dans la capitale

ouah faut faire une croix sur le calendrier, Lonewolf et moi sommes d’accord sur qqch ;)
Pour le faible kilométrage annuel, je ne trouve pas forcément que ce soit un super argument (sur le fond, car pour argumenter auprès d’un politique, cela conviendra vu leur niveau...) car ce qui compte, c’est bien la pollution par rapport au service rendu...donc au kilometrage parcouru. Pour illustrer à l’extrême, imaginons qqun qui habite à 2km de son lieu de travail, il parcourt pour s’y rendre 1000 km par an, serait-ce pour autant "écologiquement acceptable" qu’il le fasse avec un camion consommant 40L/100 ?

@Penible : je ne vois pas bien le rapport entre la vignette et le bridage à 100 ch. Si le bridage a été mis en place, c’est plutot parce qu’il y a eu un "deal tacite" à l’époque : l’abandon des différentes catégories de permis contre le bridage à 100 ch. Bridage qui ne concernait pas grand monde à l’époque.
Quant aux GJ, à mon avis la probleme est plus du à un refus par principe de la démocratie représentative, plus qu’à une appartenance à telle ou telle orientation politique.

Répondre à ce message

Nikopol

le 18 juillet à 19:41

Le samedi 18 juillet, la FFMC Paris appelle à manifester contre le projet de stationnement payant des 2-roues dans la capitale

En 1980, les motards, moins nombreux qu’aujourd’hui, étaient aussi plus engagés politiquement ; ils avaient une réelle capacité à se fédérer. Aujourd’hui, la majorité des motards ne sont que des consommateurs : par exemple, combien d’entre-eux achètent une moto neuve en pensant au prix qu’ils pourront la revendre un an plus tard pour se payer le dernier modèle sorti, qui aura perdu trois kilos et pris un poney et demi ?

Quant aux manifs de la fédé, dont je suis pourtant adhérent, j’ai quitté prématurément la dernière à laquelle j’ai participé à cause du nombre de « pilotes » qui s’étaient pointés avec leurs pots full barouf : quand on veut être respecté, il faut être respectable et ne pas imposer un bruit infernal à tous ceux que l’on peut croiser. Une machine qui fait du bruit, c’est déjà une plaie, mais des centaines, c’est insupportable ! Je me suis arrêté dans un troquet sur le trajet de la manif, et je vous assure que ce n’est pas de l’admiration pour la capacité à se fédérer et à résister que j’ai entendu dans les commentaires des gens en terrasse… Bref, tant que la FFMC ne donnera pas de consignes concernant les « pilotes » susnommés, je ne remettrai plus les roues dans ses manifs.

Répondre à ce message

PENIBLE

le 18 juillet à 09:21

Le 18 juillet, la FFMC Paris appelle à manifester contre le projet de stationnement payant des 2-roues motorisés dans la capitale

En 80 on était plus homogènes politiquement (il n’y avait que 2 grands courants politiques pour cliver la population). Les syndicats étaient encore puissants et on approchait de la première alternance gouvernementale depuis plus de 20 ans. Malgré ce je vois 80 comme un échec : Certes on a échappé à la vignette, mais quelques années plus tard elle a été supprimée même pour les boîtes à roues, alors qu’on n’a pas pu échapper au bridage à "sans chevaux" que l’on s’est mangé pendant 30 ans (même si en tant que binational je n’ai pas été concerné). Quant aux GJ c’était couru d’avance qu’ils ne pouvaient pas se fédérer : ça allait du militant d’extrême gauche au militant d’extrême droite, passé l’instant, impossible de s’entendre sur un programme.

Répondre à ce message

Lonewolf

le 16 juillet à 05:40

Le 18 juillet, la FFMC Paris appelle à manifester contre le projet de stationnement payant des 2-roues motorisés dans la capitale

Je suis plutôt d’accord avec Fred au sujet des GJ. Cette obsession de ne pas avoir d’instance dirigeante est la raison même de l’échec des GJ. Car il faut bien parler d’échec. Je suis GJ mais je renonce car il n’y a pas moyen de faire entrer l’esprit de fédéralisme et de structuration dans le mouvement GJ ; c’est ce qui en sonne le glas. Nous avons été bien plus malins en 1979 et 1980, alors que nous étions bien plus jeunes et largement plus démunis (pas d’Internet, pas de mail, pas de FaceBook, pas de téléphones portables). Mais peut-être que justement notre premier avantage était d’être jeunes et sans la conscience que c’était impossible ? Alors nous l’avons fait...
.
En terme de pollution, l’affiche FFMC oublie (encore !) de parler du faible kilométrage annuel, donc de la pollution effectivement émise (le seul paramètre qui devrait compter !). Pas sur que la manif" soit encore un bon moyen de se faire entendre...

Répondre à ce message

FRED

le 10 juillet à 13:51

Le 18 juillet, la FFMC Paris appelle à manifester contre le projet de stationnement payant des 2-roues motorisés dans la capitale

j’ai pas attendu novembre 2018 et la hausse du baril de pétrole pour me réveiller

Répondre à ce message

Anonyme

le 10 juillet à 13:32

Le 18 juillet, la FFMC Paris appelle à manifester contre le projet de stationnement payant des 2-roues motorisés dans la capitale

Et bien ne fait rien ça arrangera certainement les choses. Ou comme d’hab continu à critiquer.

Répondre à ce message

FRED

le 9 juillet à 19:41

Le 18 juillet, la FFMC Paris appelle à manifester contre le projet de stationnement payant des 2-roues motorisés dans la capitale

Oh oui Al, ils ont obtenu tellement de choses les gilets jaunes. Ils ont obtenu, euh....

La seule chose qu’ils ont obtenue, c’est de prouver au gouvernement qu’en ne cédant rien, il finissait par faire plier les opposants. Merci du cadeau.
Rappelle nous quand l’opinion publique s’est retournée ? Ah bah quand il y a commencé à avoir de la casse. Donc si on fait le bilan : rien obtenu, gouvernement renforcé par le fait de n’avoir pas plié face à 300000 manifestants, des personnes qui ne se mobiliseront plus suite à cet échec, des guerres d’égos et une incapacité à désigner des représentants par une incapacité à se structure et un refus du principe de représentation. Même en 1980 les motards étaient plus évolués. Et maintenant, on est en 2020, pour rappel...

Répondre à ce message

Jean-Christophe

le 9 juillet à 13:32

Le 18 juillet, la FFMC Paris appelle à manifester contre le projet de stationnement payant des 2-roues motorisés dans la capitale

Entièrement d’accord avec les commentaires précédents : discours "d’attaque" de la FFMC limite mielleux !! Nous ne sommes plus vraiment en colère...Du coup : on nous marche sur les couilles. Perso, ça me fait mal.
Je continue à cotiser, mais j’attends DAVANTAGE de ma fédération !!

Répondre à ce message

Anonyme

le 9 juillet à 11:11

Le 18 juillet, la FFMC Paris appelle à manifester contre le projet de stationnement payant des 2-roues motorisés dans la capitale

Il est vrai que la FFMC est devenue trop "cool" dans ces combats. Le parler devient trop correct et on ne la prend plus au sérieux. Déjà le slogan "motards et citoyens" m’avait ulcéré à l’époque, pas que moi puisque personne ne se reconnaissait là dedans et c’est vite passé à la trappe. Mais à cause de ça le nombre d’adhérents diminue, pourtant c’est une association qui a de la visibilité il faut s’en servir. Je n’ai pas la solution miracle mais je pense qu’il faut être plus combatif dans le langage, le motard n’est il pas un "rebelle" ?
Mais en tout cas je continue de cotiser pour ne pas que la FFMC disparaisse.
Motards en Colère : il faut donc gueuler mais il faut gueuler fort.
Longue vie !

Répondre à ce message

AL

le 9 juillet à 09:02

Le 18 juillet, la FFMC Paris appelle à manifester contre le projet de stationnement payant des 2-roues motorisés dans la capitale

La FFMC "regrette"l’attitude de la mairie de Paris... Ce genre de position molle va sûrement les impressionner, un peu comme pour les 80km/h.? De jolis défilés qui amusent le public.
Voyez plutôt les résultats obtenus en association avec les gilets jaunes.Ceux là sont de vrais motards en colère, dans l’esprit d’origine, apolitiques et combatifs .

Répondre à ce message

Lonewolf

le 8 juillet à 20:21

Le 18 juillet, la FFMC Paris appelle à manifester contre le projet de stationnement payant des 2-roues motorisés dans la capitale

Les diktats "écolo" n’ont pas fini de gâcher la vie des gens. Si les gens utilisent des véhicules, alors c’est la chasse à courre. Si en plus il s’agit de motos, ce sera bientôt le tir à vue....

Répondre à ce message